Waipu // Piroa Falls

Dimanche, c’est une autre sortie, du côté de Waipu (prononcé Why poo, ce qui, malencontreusement, attire beaucoup trop de blagues déplacées) pour aller observer les Piroa Falls.
Mais d’abord, passage à la plage (je vous renvois 3 articles plus loin) ou plus précisément le café au bord de la plage pour un petit lunch. Je le précise car, ok c’était très bon mais un burger sans fromage franchement ? C’est comme un jeu à boire sans alcool, c’est techniquement possible mais franchement sans intérêt.

Toute mauvaise blague mise à part, nous voila donc en route pour la cascade. On suit une route de gravier pendant un moment avant d’arriver au début de la balade (à peine 10 minutes de marche).

Le sentier descend jusqu’à un petit ruisseau qu’il suffit de remonter 300m pour arriver devant ces magnifiques cascades.

Les pieds dans l’eau, on s’approche un peu plus pour surplomber le bassin au pied des chutes.

Et, bien entendu, avec Ella, on a pas pu résister, on s’est carrément jetées à l’eau pour s’approcher encore plus. On avait pas prévu la température mais ça valait quand même la peine (heureusement que la voiture avait des sièges chauffants pour sécher un peu les vêtements après) !

Je remercie sincèrement Christine et Grant pour avoir attendu qu’on ai retraversé le bassin pour nous dire qu’ils y avaient vu une très grosse anguille (non, non, ce n’est pas une blague). Pas sûre que j’aurais été aussi à l’aise pour rejoindre la terre ferme autrement.

Publicités

Une journée à Auckland

Samedi, nous avons décidé d’aller passer une journée à Auckland. Nous avons déposé la voiture à Devonport (juste en face) et prit un ferry jusqu’au centre ville.

Une fois arrivée, nous avons directement embarqué pour un tour en « Lime scooter » (les fameuses trottinettes électriques qui avaient récemment été enlevées mais qui sont de retour après de petites mises au point).

Il faut avouer que c’est vachement sympa ! Techniquement, on peut aller jusqu’à 30km/h mais on est généralement plutôt entre 15-20.
Un petit tour du port nous évite la foule.

On se dirige ensuite vers Queen Street (grosse rue commerçante dans le centre ville) où slalomer entre les passants devient trop difficile et nous abandonnons donc nos « scooters » pour entrer dans The Occidental, un bar à bières belges !

Il faut avouer qu’ils ont plutôt une bonne carte même si les prix sont juste dingues comparés à la maison. Je fais donc découvrir quelques classiques à Grant et Christine et nous décidons finalement de manger sur place (délicieux !).

Ensuite, direction Sky Tower !

Cette tour haute de 328m (4m de plus que la Tour Eiffel) est un de point fort de la ville.

Bon, honnêtement, je trouve que c’est pas donné pour simplement monter au 52e étage et profiter de la vue (34$) mais il faut avouer que c’est vachement beau !

Il est également possible de monter au 54e (payant bien entendu) avec un baudrier pour marcher sur l’extérieur du bâtiment. Ou encore de faire un saut (comme à l’élastique mais sans rebond) le long de la tour. Mais bon, je passe mon tour !

Warkworth // Diverses activités

Baby Show :
Dans le cadre de son travail, Grant devait participer au Baby Show d’automne ; un grand salon du bébé présentant tout ce qui touche de près ou de loin aux nourrissons.Il m’a proposé de venir y travailler une journée avec Ella. L’ambiance était assez sympa et il suffisait de vendre à prix cassés des petits biscuits pour que bébé fasse ses dents (c’était bon même pour nous d’ailleurs).

Sesquicentennial Walk :
Une balade à travers Warkworth qui commence à côté du terrain de tennis en passant sous la grande route avant de longer la rivière à travers le bush en passant par le centre ville et jusqu’à un beau petit parc à la fin de la ville.

Moris & James Pottery :
En vous dirigeant vers Matakana, vous pourrez trouver ce charmant petit endroit composé d’un grand magasin de poteries, d’un atelier qu’il est possible de visiter à certaines heures de la journée et d’un petit café-restauration à l’ambiance très provençale.

Cement Works :
Proche de la ville, cette ancienne cimenterie reconvertie en port de plaisance (Mahurangi Marina’s) est un parfait endroit pour aller se promener. La vue des ruines en elle-même st assez sympa mais vous y trouverez aussi un grand bassin très populaire pour la baignade. (Je l’ai visité tard le soir, d’où l’ambiance des photos.)

« Bridge » on Falls Road :
A la sortie de la ville, vous trouverez la Falls Road et si vous la suivez, vous passerez par ce charmant petit endroit où la route passe juste au dessus de la rivière (endroit complètement inondé lors de grosses pluies). Il est possible de vous garer un peu plus loin et de venir marcher sur les rochers au bord de la route et même d’aller vous baigner.

Warkworth // Les plages

Soyons clairs tout de suite ; c’est le northland, il y a des plages partout ! Et quand je dis partout, c’est pas pour rire. On en a donc visité pas mal (seulement dans la région de Warkworth) et en voici un petit résumer au cas où certaines vous tenteraient.

Scott Point :

Martin’s Bay :

Buckleton Beach :
(Ma préférée sur celles qu’on a visitées)

Goat Island :
Où nous avons fait du snorkling un après midi ; une de mes meilleures expériences en Nouvelle-Zélande malgré le faible nombre de poissons.

Sandspit Harbour :

Mangawhai Heads :

Langs Beach :

Waipu Beach :

Premier jour // Marvel et Market

Premier jour et Christine me propose de m’emmener au cinéma (la météo n’étant pas superbe) voir Captain Marvel.

Résultat de recherche d'images pour "captain marvel poster"

Mais autant faire d’une pierre deux coups et en profiter pour visiter un très populaire marché fermier qui a justement lieu aujourd’hui.

Direction donc Matakana et ses étranges toilettes publiques !

Le cinéma en lui même est assez particulier. Il n’y a que deux salles, l’une au plafond couvert de fleurs (en plastiques bien sûr) et l’autre arborant un gigantesque lustre.

Après un très bon film dont je vous inviterais à voir la brève critique très bientôt sur mon autre blog dédié au cinéma (oui, je me fais de l’auto-pub), nous nous sommes donc dirigées vers le Farmer Market et je dois avouer que ça n’avait rien à voir avec ceux que j’avais pu visiter auparavant.

Une bonne ambiance, un peu de soleil, un concert life, plein de bonnes choses à goûter,… un endroit à visiter donc !

Warkworth // Christine, Grant et Ella

Après ma semaine avec Hanna, je continue mon ascension vers le nord direction Warkworth (le tout sous une pluie diluvienne).
Je rencontre alors Christine qui vient me chercher au centre ville et m’emmène chez elle. Son mari, Grant, travaille et sa fille, Ella, est à l’école. Elle me fait donc visiter les lieux ainsi que mon « sleep out », on discute pas mal et je comprend tout de suite qu’ici, ça va être le top ! C’est vraiment une famille super accueillante !

Je fais également la connaissance de Barry (gris foncé), Poppy (grise claire) et Molly (noire), trois adorables chiens (si on ne laisse pas traîner ses chaussures) !

En soirée, je fais enfin la connaissance de Grant et Ella.

Ici, vous l’aurez compris, ce n’est pas vraiment une ferme, ce n’est d’ailleurs pas du wwoofing à proprement parler mais du « cultural exchange ». En résumé, c’est la même chose mais sans le principe organique, permaculture, ferme, etc. Notons toutefois la présence de deux moutons aux regards des plus étranges.

Pour une fois, je ne vais pas vous faire un article tout-en-un sur ce qu’est une journée type car on a jamais eu deux fois la même journée ! On allait presque tous les jours faire une belle promenade avec les chiens et toutes les soirées se terminaient par d’innombrables jeux de cartes mais sinon, chaque jour était unique !

Nous n’avons d’ailleurs pas énormément travaillé si ce n’est pour renforcer les clôtures tout autour du jardin afin d’empêcher Molly de s’échapper. Pas le temps, trop de choses à visiter !

Waimauku // Gannet colony

Lors de mon dernier jour à Waimauku, Hanna m’a emmenée voir une colonie de fou de Bassan (gannet en anglais).

Il faut avouer que c’était assez impressionnant !

La plupart des immatures étaient encore là, d’où la présence d’autant d’oiseaux en même temps.

Cette colonie se trouve à Muriwai Beach et est très facile d’accès. Attention toutefois à ne pas trop s’approcher des lieux de nidification !